Fiche ELECTRICITE

Publié le par mapillou

Bon j'ai réussi à bidouiller un truc pour mettre ma fiche en ligne. Un peu compliqué, il doit y avoir moyen de faire "pièces jointes" mais je n'y arrive pas!

ELECTRICITE

Thème 1 Générateurs et Récepteurs

Thème 2 Circuit électrique

Thème 3 Sécurité des personnes et des installations

  DEFINITIONS Thèmes 1 et 2
Valeurs nominales : conditions requises (intensité, tension) au bon fonctionnement de la lampe.

 

Courant électrique : mouvement ordonné de charges électriques (ions, électrons) circulant au sein de matériaux du circuit électrique.

2 grandeurs pour caractériser le courant électrique :

Intensité (A) : débit d’électrons dans le circuit.

Tension (V) : correspond à une « différence de niveau électrique » aux bornes du circuit (différence de potentiel). A l’origine de la mise en mouvement des électrons, donc du passage du courant ds un circuit.

 

Courant continu : le courant conserve un sens constant. Par convention (sens conventionnel), à l’extr de la pile, on dit que le courant circule de la borne (+) à la borne (-).

Courant alternatif : Tension appliquée est alternative, les charges électriques ont un mouvement d’ensemble ds un sens puis dans l’autre. Fréquence des chgts caractérisée par :

La fréquence : nombre de cycles par seconde, 5O Hz en France soient 50 cycles par seconde (100 chgts).

 

 Générateur : dispositif capable de fr circuler du courant électrique ds un circuit extérieur (pile, génératrice de bicyclette). C’est un dipôle actif.

Récepteur : dispositif qui a besoin d’être alimenté en courant électrique pour fonctionner (diode, lampe). Ce sont des dipôles passifs. Les caractéristiques nominales du récepteur doivent être adaptées au générateur.

Dipôles symétriques ou non polarisés : insensibles au sens du courant (lampes à incandescence)

Dipôles polarisés : fonctionnent différemment selon le sens du courant (DEL, moteurs)

Circuit ouvert : le courant électrique ne circule pas.

Circuit fermé : le courant circule, chaîne bouclée permettant le passage d’un courant électrique entre les 2 bornes d’un générateur.

Conducteur : substance qui permet le passage du courant électrique. L’eau et le corps humain étant « moins » conducteurs que les métaux il conviendra de tester cette conductivité avec une DEL plus sensible qu’une lampe. (Attention à la prévention auparavant) !!!!!!

Isolant : ne permet pas le passage du courant électrique.

Résistance : c’est l'aptitude d'un matériau conducteur à s'opposer au passage du courant électrique. Donne des infos sur le caractr plus ou moins conducteur d’un élt du circuit.

Court-circuit : se produit qd 2 bornes d’un dipôle sont reliées par un bon conducteur. L’I devient très importante, dégagement de chaleur, détérioration des matériaux, feu.

Récepteurs en série : dipôles branchés à la suite. Partage de la tension du générateur, pas de fonctionnement indépendant. L’un en panne, les autres ne fonctionnent pas, les lampes éclairent de la même manière mais plus faiblement qu’une lampe seule.

Récepteurs en parallèle (dérivation) : chaque récepteur placé sur une branche différente et reçoit donc tte la tension du générateur. Fonctionnement indépendant. Elles éclairent normalement.

 

SECURITE DES PERSONNES ET DES INSTALLATIONS

 

Le courant du secteur : Tension alternative sinusoïdale de 230 V, fréquence de 50Hz.

Le courant entre alternativement par une borne puis l’autre, l’électricité arrive par 2 fils au compteur le fil de phase et le neutre entre lesquels existe une tension de 230V. Ce qui distingue ces 2 bornes est le circuit extérieur. Le fil de phase est relié directement au transformateur, le neutre  aussi mais comporte en plus une liaison à la terre. Dans la maison, une autre liaison directe à la terre est réalisée par le fil de terre.

Fusible : dispositif placé en série dans le circuit pour protéger les installations domestiques contre les surintensités. Fond qd l’I devient supérieure au calibre (en A) indiqué sur ce fusible. Circuit coupé.

 

Risques et protection des installations : l’incendie.

Les causes :          -court-circuit si contact neutre-phase

-sur intensité si trop d’appareils branchés en dérivation sur la même prise.

Les deux provoquent un échauffement des fils qui les porte à incandescence et provoque un incendie.

Les parades :        -Fusibles installés sur le fil de phase au départ de chaque ligne, ils fondent lorsque l'intensité de la ligne dépasse le calibre inscrit sur le fusible (valeur maximale supportée).

                            -Disjoncteurs divisionnaires, Ce sont des interrupteurs qui se déclenchent automatiquement lorsque l'intensité dépasse la limite fixée. Il suffit, après réparation de la panne, de les réenclencher.

 

Risques et protection des personnes : Electrocution (mort), électrisation (troubles graves).

Passage du courant dangereux dès 30mA pdt 30ms ou pour une tension supérieure à 24 V. Si le temps de passage du courant augmente, le risque augmente. Un individu de résistance totale élevée sera mieux protégé. La tension du secteur présente toujours des risques mortels en cas de contact avec le fil de phase.

Les parades :        -cache-prise, isolation des fils, mise à la terre de tous les appareils à châssis métallique etc.

                            -Association prise de terre/disjoncteur différentiel

En cas d’un contact électrique accidentel, une mise à terre des appareils à châssis métallique évacue une partie du courant vers le sol. La protection est meilleure est insuffisante.

Le disjoncteur différentiel est un dispositif capable de couper le courant s’il détecte une différence entre l’intensité dans le fil de phase et l’intensité dans le fil neutre (signe d’une fuite de courant : si ces fils ne sont pas traversés par le même courant, c'est qu'une partie du courant passe par le sol, il s'agit donc d'une anomalie.) La sensibilité du disjoncteur (en A) précise le seuil d’I détectable pour le courant de fuite, 500mA en domestique, 30 mA en salle de TP.

L’association des 2 dispositifs permet de détecter une fuite de courant, et d’ouvrir automatiquement le circuit électrique. Cette association est indispensable pour de bonnes conditions de sécurité.

Publié dans Sciences

Commenter cet article

Nynybrindacier 13/12/2009 20:18


Oh bah ça c'est super, je suis une bille en élec ! Merki !


mapillou 14/12/2009 16:22


Merci les filles, et n'hésitez pas à me mettre ce qui cloche ou ce qui manque!


Hélène 11/12/2009 20:55


Merci pour ce récap ...

A+